Show Buttons
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google Plus
Partager sur Linkdin
Contact us
Hide Buttons

Venezuela: Pour la mobilisation autonome du peuple travailleur !

Maduro, en pleine parade militaire...

Dehors Maduro, mobilisation autonome du peuple travailleur ! Ni Trump, ni les militaires, ni Guaido, ni les parti patronaux de l’Assemblée Nationale ! Non à l’ingérence impérialiste des USA, de l’Union Européenne et du Groupe de Lima !

La situation n’est plus tenable. La crise politique et sociale est très grave. On ne peut plus supporter la famine, le manque de médicaments ni la répression. Les travailleurs et le peuple veulent que parte Maduro et son régime civico-miliaire (ndr : régime bourgeois constitué d’une coalition entre politiques et militaires, une forme de dictature singulière) . C’est pour cela que la contestation et la lutte populaire grandissent.

Le 23 janvier dernier, il y a eu à Caracas une gigantesque mobilisation, avec une participation importante des travailleurs et des habitants des quartiers populaires. Cette mobilisation massive a aussi eu lieu dans les principales villes du pays, et par milliers, le peuple venezuelien a manifesté contre le gouvernement de Nicolas Maduro.

Ce 23 janvier et durant les jours qui ont précédés, des milliers d’habitants des communautés populaires de Caracas et d’autres villes du pays sont sortis protester contre le gouvernement mettant en place des barricades et bloquant les rues.

Les partis patronaux rassemblés à l’Assemblée Nationale, ont appelé à cette mobilisation pour faciliter l’intervention militaire de Trump. L’Assemblée Nationale et son président Juan Guaido, assujetti à l’impérialisme et avec le soutien total des gouvernements patronaux du Groupe de Lima, essayent de diviser les Forces Armées avec l’objectif de favoriser un coup d’état.

La loi d’amnistie pour les civiles et les militaires cherche à proposer des garanties, une espèce de sauf-conduit, à ceux qui violent les droits de l’Homme, à ceux qui répriment, aux corrompus qui gouvernent, avec comme condition qu’ils ne reconnaissent plus Maduro comme président. Notre parti rejette énergiquement cette loi d’amnistie qui servira seulement à pardonner et à sauver les privilèges des militaires et de la bolibourgeoisie qui se sont enrichis sur la famine du peuple.

La tentative de coup d’état des partis de l’Assemblée Nationale fait partie des plans d’intervention éhontés de l’impérialisme nord-américain, ainsi que des gouvernements ultra-réactionnaires de la région, comme celui de Bolsonaro au Brésil, de Macri en Argentine et de Duque en Colombie, qui appliquent des plans d’ajustement et qui sont rejetés par leur peuple respectif.

Guaido, homme des impérialistes

Guaido, homme des impérialistes

Notre Parti Socialisme et Liberté (PSL) considère que les protestations qui ont eu lieu ces derniers jours reflètent le ras-le-bol du peuple travailleur contre un gouvernement qui nous fait mourir de faim. Le peuple venezuelien a dit assez ! Maduro doit partir, mais grâce à une mobilisation des travailleurs, des jeunes et du peuple. Ni Trump, ni les militaires, ni Guaido, ni les partis patronaux de l’Assemblée Nationale ne doivent interférer dans la décision du peuple vénézuélien d’en finir avec le gouvernement faussement socialiste de Maduro.

Notre parti, de la même manière qu’il rejette catégoriquement l’ingérence du gouvernement ultra-conservateur de Trump, rejette aussi l’intervention des gouvernements de Russie, de Chine, de Turquie, entre autres, qui soutiennent politiquement Maduro, alors qu’ils font de juteuses affaires sur le dos de nos ressources.

Il est nécessaire que les communautés populaires continuent d’approfondir la protestation dans les rues du pays. Il faut suivre l’exemple des jeunes de Catia, Cotiza, San Martin, Petare, El Valle et d’autres zones populaires du pays qui, entre le 21 et le 23 janvier, sont sortis protester contre le gouvernement de Maduro. Exténués par la faim, le manque de médicaments, le manque de transports. Fatigués du manque de gaz, d’eau, de lumière, entre autres choses.

Le PSL parie que la mobilisation va grandir et s’étendre à tous les quartiers, communautés, villes. Que le peuple mobilisé va déborder le gouvernement et les partis patronaux de l’Assemblée Nationale. Que la mobilisation populaire va s’étendre. Que c’est le peuple mobilisé qui va virer Maduro et qui va mettre en échec l’ingérence impérialiste.

Nous luttons pour la total liberté de tous les emprisonnés pour avoir protester, qu’ils soient travailleurs, dirigeants syndicaux, dirigeants politiques et des quartiers populaires. Nous sommes pour la pleine application des libertés démocratique. Selon des organismes des droit de l’homme, il y aurait déjà 791 personnes détenues, et des milliers sous mesures provisoires. 27 personnes sont mortes suite à la répression des protestations de ces derniers jours. Nous sommes pour la défense du droit de grève, contre la criminalisation de la protestation, pour l’arrêt de licenciement dans les entreprises d’état et contre les menaces à l’encontre de ceux qui se mobilisent.

Nous pensons que la sortie de cette crise économique et sociale ne peut pas venir de la main des militaires, ni de Trump, ni des partis de l’Assemblée Nationale, qui sont ceux là même qui ont trahi la rébellion populaire de 2017. Nous sommes pour que ce soient les travailleurs et le peuple, à travers leurs organisations véritables, qui gouvernent et impulsent :

  • un plan économique populaire avec augmentation des salaires adossée sur le prix du panier moyen,
  • un plan d’urgence d’importation de médicaments et de produits alimentaires,
  • la confiscation des biens des corrompus et des importateurs illégaux,
  • que le pétrole soit à 100 % public sans entreprises mixtes ni de multinationales,
  • pour le non paiement de la dette externe et que toutes les ressources soient utilisées pour les salaires, les retraites, le logement, la santé, l’éducation,
  • la récupération de PdVSA et des entreprises mixtes,
  • une réforme agraire qui distribue les terres.

Parti Socialisme et Liberté (PSL), section vénézuélienne de l’UIT-QI, 28 janvier 2019

Suivez l’actualité sur le site http://laclase.info/

PSL-UITQI

¡No a la injerencia de la OEA! El pueblo trabajador venezolano con su movilización saldrá de Maduro y derrotará su paquete de ajuste

https://laclase.info/content/no-a-la-injerencia-de-la-oea-el-pueblo-trabajador-venezolano-con-su-movilizacion-saldra-de-maduro-y-derrotara-su-paquete-de-ajuste/

En el Metro de Caracas llegó la hora de derrotar a los gobierneros y patronales. Nuestro apoyo es para Renovación Sindical

https://laclase.info/content/en-el-metro-de-caracas-llego-la-hora-de-derrotar-a-los-gobierneros-y-patronales-nuestro-apoyo-es-para-renovacion-sindical/

Convocan a foro sobre la crisis y necesidad de alternativa política al Psuv y la MUD

https://laclase.info/content/convocan-a-foro-sobre-la-crisis-y-necesidad-de-alternativa-politica-al-psuv-y-la-mud/

 

Partager
Share On Twitter
Share On Linkdin
Contact us