Show Buttons
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google Plus
Partager sur Linkdin
Contact us
Hide Buttons

Brésil, assassinat de la conseillère municipale du PSOL de Rio, Marielle Franco

Marielle Franco, 38 ans, a été tuée de plusieurs balles alors qu’elle était assise à l’arrière d’une voiture mercredi 14 mars vers 21h30 , en plein cœur de la ville. Elle était un visage du renouveau de la gauche au Brésil, et luttait contre les violences policières visant en particulier les Noirs. 

Ainsi, elle fut aussi prompte à fustiger l’intervention militaire fédérale décrétée en février pour soi-disant prendre en charge la sécurité de l’Etat de Rio…

Pour notre part, nous MCI saluons les mobilisations en cours qui seule peuvent garantir une enquête et un procès équitable, ainsi que des condamnations exemplaires pour les responsables.

En effet, jeudi 15 mars, 50.000 personnes ont manifesté leur colère et leur chagrin dans les rues de Rio de Janeiro, environ 30.000 à Sao Paulo et des milliers d’autres dans d’autres grandes villes du pays.

« Ce tir était adressé au peuple », « Pour que le deuil se transforme en lutte. Marielle Franco, présente ! », « Les vies des Noirs et des LGBT comptent. Marielle Franco, présente ! », pouvait-on lire sur les banderoles à Sao Paulo, Rio de Janeiro ou Belo Horizonte.

TV Globo, la plus grande chaîne du pays, a ainsi révélé vendredi que les balles de calibre 9 mm qui ont tué la conseillère municipale et son chauffeur mercredi venaient d’un lot vendu à la police fédérale en 2006.

Plus troublant encore, une partie des balles utilisées dans l’assassinat de 17 personnes près de Sao Paulo en août 2015 provenaient de ce même stock. À l’époque, trois policiers militaires avaient été condamnés pour ce massacre.

L’UIT-QI et ses sections condamnent fermement l’assassinat de Marielle Franco, conseillère municipale de Rio de Janeiro pour le PSOL (Parti Socialisme et liberté), organisation dont fait partie notre section brésilienne le CST (Courant Socialiste des Travailleurs) et appel à amplifier la mobilisation.

Justice pour Marielle, les vies des noirs et des LGBT comptent !

Pour tout contact et prise de position de solidarité :

Joao « Babá » Batista, dirigeant du PSOL de Río de Janeiro

Teléfono: +5521-98031-2566

Partager
Share On Twitter
Share On Linkdin
Contact us