Show Buttons
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Google Plus
Partager sur Linkdin
Contact us
Hide Buttons

« Justice pour Théo, on n’oublie pas on ne pardonne pas » et « Vérité pour Yacine »

Par Keno

Le 28 Octobre dernier, devant le tribunal de Bobigny, s’est tenu un rassemblement pour exiger justice pour Théo, Yacine et tous les autres.

Ce rassemblement, qui a réuni environ 300 personnes, était appelé par le Collectif Justice pour Théo, le Collectif Urgence Notre Police Assassine, Théo et sa famille, ainsi que d’autres familles de victimes dont celle de Yacine.

la délégation du comité Justice Théo le 28/10 devant le tribunal de Bobigny

la délégation du comité Justice Théo le 28/10 devant le tribunal de Bobigny

Une délégation du comité Justice pour Théo de Paris 3 dans lequel nous participons était aussi présente.

la délégation du comité Justice Théo le 28/10 devant le tribunal de Bobigny

la délégation du comité Justice Théo le 28/10 devant le tribunal de Bobigny

Dans leur prise de parole,Théo et sa famille ont dénoncé une réalité quotidienne de racisme et de violence policière dans les quartiers, et ont interpellé directement les policiers présent autour du rassemblement, car ceux qui se taisent sont complices.

Les autres prises de paroles allait dans le même sens, et dénonçaient un crime raciste. Tous et toutes ont appelé à une lutte unitaire contre les violences policières, et à faire le lien avec toutes les victimes connu et inconnu de violence policière pour exiger justice.

En effet, il est plus que jamais nécessaire de s’unir contre la politique du gouvernement qui avec la constitutionnalisation de l’état d’urgence a instauré un régime d’exception permanent, contre les jeunes et les travailleurs qui luttent pour leurs droits.

Il est plus que temps de s’unir contre les violences policières, les lois racistes, la justice de classe !

Partager
Share On Twitter
Share On Linkdin
Contact us